Nouvelle

Des éloges pour Annie Potvin

Par   club

Annie Potvin

Date de naissance : 4 juillet 1963
Sport : Athlétisme
Équipe/ Club : club d’athlétisme Dynamique de Laval, club d’athlétisme de Sherbrooke, Vert et Or de l’Université de Sherbrooke
Qualification reconnue : niveau 3 PNCE sauts
Nombre d’années d’expérience à titre d’entraîneure : 15 années
Derniers modules du Programme National de Certification des Entraîneurs (PNCE) suivis : niveau 3

Pourriez-vous résumer brièvement votre parcours qui vous a mené à devenir entraîneure d’athlétisme ?

Après une carrière en athlétisme de 1976 à 1989 au cours de laquelle je me suis entraînée en heptathlon, j’ai délaissé complètement l’athlétisme pendant 10 ans pour consacrer mon temps à ma carrière d’enseignante en éducation physique. À une certaine période (1999-2004) je suis allée enseigner à Blanc Sablon et c’est le dynamisme des jeunes de l’endroit qui m’a amenée à les initier à l’athlétisme. De six élèves la première année, nous sommes passés à 46 membres de l’équipe quatre ans plus tard. Lors de mon retour vers les grands centres en 2005, je me suis jointe au club d’athlétisme Dynamique de Laval et j’y suis depuis. J’ai joint l’équipe universitaire du Vert et Or en 2013-2014 et je suis également entraîneure au sein du club d’athlétisme de Sherbrooke depuis un an.

Dans quelle discipline vous spécialisez-vous ?

C’est drôle à dire mais j’ai mon niveau 3 au saut en hauteur, mais ayant pratiqué l’heptathlon pendant quelques années, j’ai de la facilité à développer des athlètes polyvalents. J’ai sept athlètes sur le programme excellence dans sept disciplines différentes (saut en hauteur, saut en longueur, lancer du disque, 100 mètres, pentathlon, heptathlon et saut à la perche) !

Quelle a été votre plus belle réussite de cette année ?

Il y en a plusieurs comme la performance d’Ashley Germain qui a remporté la médaille d’or au pentathlon en améliorant toutes ses performances de la discipline connaissant une progression remarquable lors des trois dernières semaines de l’été. Je pense aussi aux superbes performances de Tatiana Aholou en sprint et au saut en longueur lors de la Légion Canadienne (triplée OR) et aux performances de chaque athlète de mon groupe qui a réalisé un record personnel. Ces performances sont toutes dignes de mention lorsque l’on connaît la persévérance et tous les efforts déployés par chacun d’eux tout au long de l’année.

Vous entraînez le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke et vous êtes également associée au club d’athlétisme de Laval. J’imagine qu’il faut avoir beaucoup de motivation pour faire autant de route ?

Effectivement, c’est plus de 1200 kilomètres par semaine pour entraîner tous ces athlètes et les voir se réaliser en compétitions! Leur détermination, leur motivation personnelle et leur persévérance sont autant d’éléments qui m’incitent à poursuivre ce travail auprès d’eux. J’essaie de faire en sorte que chacun arrive à développer un niveau de confiance et un sentiment

d’accomplissement personnel peu importe le niveau. Leur mine radieuse lorsqu’ils viennent tour à tour m’annoncer avoir réalisé un record personnel me confirme à chaque fois qu’investir tout ce temps dans leur développement personnel en vaut la peine.o

Je tiens d’ailleurs à remercier le club d’athlétisme Dynamique de Laval, la Fédération d’athlétisme du Québec, Sports Laval, Excellence sportive Sherbrooke, Excellence Sports Laval ainsi que le club d’athlétisme de Sherbrooke qui me permettent de redonner un peu à l’athlétisme ce que j’ai reçu de 1976 à 1989.

*Source: Sports Québec

 

rechercher

 
Athlètes
Entraîneurs
Compétitions
Progammes